Création société offshore

Créer une offshore avec qui ?

Savoir distinguer les différentes sociétés de conseil

De nombreux sites d’information sur les sociétés offshores et les comptes offshores appartiennent à des cabinets de conseil en création de sociétés offshores. S’informer sur les paradis fiscaux en général et la création d’une société dans un paradis fiscal en particulier conduit généralement à un cabinet de conseil qui multiplie sur ses sites d’information les demandes de contact.

Citons par exemple creation-societe-offshore.fr qui est une vitrine de la société France Offshore, guideoffshore qui vous renvoie à chaque page sur le cabinet SFM, paradisfiscaux.com qui vend des kits de création d’une société offshore...

Par ailleurs, de nombreux cabinets de conseil spécialisés dans l’offshore appartiennent à un groupe unique. C’est le cas notamment d’un groupe irlandais qui a racheté des sites (et sociétés correspondantes) tels que devoffshoring, compteetcartebancaireoffshore, offshore incorporation... et qui facture donc ses services en y ajoutant la TVA irlandaise.

Choix géographique conseil offshore

Il faut noter des différences très importantes d’un cabinet de conseils à un autre, en particulier en fonction de l’emplacement géographique de ce cabinet : créer une offshore avec une société déjà installée dans un paradis fiscal est généralement moins couteux que de s’adresser à un intermédiaire située en France. D’un autre côté, un intermédiaire installé dans les Caraïbes propose généralement la création d’une société offshore dans un paradis fiscal des Caraïbes, un intermédiaire américain ne connait que le Delaware... alors qu’une société situé dans le pays de résidence de l’entrepreneur a plus de liberté sur les solutions proposées.

L’indépendance de l’intermédiaire vis à vis des solutions juridiques proposés pour créer une société offshore et vis à vis des banques dans lesquelles il est possible de créer un compte offshore sont deux critères importants de choix.

Choisir son intermédiaire

Créer une offshore ou ouvrir un compte offshore peut se faire à distance. De la même façon, les relations entre le propriétaire d’une société offshore et son cabinet de conseil se limitent généralement à des relations téléphoniques, ce qui est bien peu comparativement aux conséquences juridiques, fiscales et morales de la création d’une société offshore.

Pouvoir rencontrer son intermédiaire est donc un atout indéniable. Or il est difficile d’inscrire, comme pour tout autre rendez-vous, "Caraïbes" sur son agenda...

Choix coût intermédiaire pour créer une offshore

Le coût de création d’une offshore fait l’objet d’une rubrique distincte.

On peut cependant souligner ici qu’en fonction de la situation géographique du cabinet de conseils, ce dernier doit facturer ses clients en y ajoutant la TVA locale : un cabinet de conseil situé en France collecte de la TVA française à 19,6%, un cabinet de conseil installé en Irlande ajoute la TVA irlandaise au taux de 21% à ses services, alors qu’une société installée dans un paradis fiscal (aux Seychelles par exemple) ne collecte aucune TVA. Or cette taxe explique les écarts de prix entre les honoraires TTC facturés au final par ces cabinets de conseil en sociétés offshores.

Enfin, comme sur tout marché, les prestations les moins chères ne sont pas forcément les meilleures. Il faut rappeler que l’apostille, document juridique couteux et parfois inutile à court terme, peut devenir indispensable pour créer son compte bancaires dans certains paradis fiscaux. Or obtenir cette apostille quelques années après la création d’une offshore devient extrêmement complexe donc couteux.



  • 16 août 2012, par ORCHIDEE

    bjr, j’aimerai créer une société offshore pour mes transactions boursières.
    Quelqu’un connait t’il une société sure et fiable pour créer cette société ?

    • 16 août 2012

      Je laisse un visiteur vous répondre, mais peut-on légalement être exonéré de plus-value sur ses transactions boursières en créant une société offshore alors que les ordres de bourse correspondants sont passés par un résident français depuis la France ?

  • 15 janvier 2012

    Bonjour,
    Merci pour ce site. Au final, quelle société conseillez-vous pour créer une société offshore ? Quel avis avez-vous sur celle avec laquelle vous avez travaillé ? Merci pour votre réponse.

    • 25 janvier 2012

      Il faut consulter ce site dans son intégralité. Je ne conseille aucun cabinet de conseil en sociétés offshores et ne travaille pour aucun d’entre eux. Par ailleurs, je n’ai jamais créé de société offshore.

      J’ai en revanche créé une société en France et ce site vient compléter les informations que je partage sur ce thème de la création d’entreprise. Or parfois, des porteurs d’un projet anticipent des prélèvements obligatoires qu’ils jugent trop importants, ou encore de auto-entrepreneurs se plaignent de leurs bénéfices qui finissent en cotisations sociales, impôt sur le revenu ou encore CFE. Et c’est ainsi que sur les forums d’un autre site apparaît régulièrement l’idée de créer une société offshore. D’ailleurs, sur de nombreux forums, en particulier ceux consacrés à l’informatique, des intervenants détaillent les avantages qu’il y a à créer une société offshore pour exercer leur activité.

      J’ai donc tenté de comprendre davantage le fonctionnement d’une société offshore et ce site est le résultat de cette enquête (qui m’a bien évidemment conduit à contacter des cabinets de conseil en sociétés offshores en France mais également dans le Delaware, en Suisse, aux Seychelles...). Or Création Société Offshore.Info est, à ma connaissance, le seul site d’information indépendant sur les sociétés offshores.

      Les autres sites sur cette thématique sont ou bien les sites ou blogs vitrines des cabinets de conseil en sociétés offshores, ou bien des sites qui vendent des kits ou des demandes de contact pour créer une société offshore.

      de mon côté, je n’ai rien à vendre et c’est ce qui me permet d’écrire les inconvénients d’une société offshore et de briser un peu le rêve de ceux qui se voyaient déjà sur le sable fin au pied des cocotiers.

    • 25 mai 2012

      J’ai fait le choix de prendre un cabinet en Europe. Pour de multiples raisons à commencer par le mode de paiement en général les cabinets situés en zones offshore proposent le virements bancaires ou le western union et à vrai dire les deux sont assez risqués surtout le WU. Mais les cabinets en europe proposent le paiement en ligne par carte bancaire cela veut dire que si il y a un problème vous pouvez vous faire rembourser. Un autre gros avantages le coût, le cabinet par le quel je suis passé facture HT car ils traitent avec des personnes (étrangers) en dehors de leur pays. Alors pas de TVA a payer. Enfin comme vous pouvez constater il y a beaucoup plus de sécurité de traiter avec une société européenne qu’avec une société en zone offshore.

Plan du site | Contact | Mentions légales