Création société offshore

Coût compte offshore paradis fiscal

Ouvrir un compte bancaire à l’étranger

Ouvrir un compte bancaire à l’étranger demande de connaître la législation dans les différents paradis fiscaux, la notoriété et réputation des banques présentes dans tel ou tel paradis fiscal, les charges bancaires prélevées par chacune, les démarches de création d’un compte offshore, les difficultés liés à l’ouverture d’un compte bancaire à l’étranger... Ces connaissances multiples plaident plutôt pour le recours à une société de conseil pour créer ce compte bancaire offshore.

Il est même conseillé d’avoir recours au même intermédiaire pour créer sa société offshore et le compte bancaire de cette société (dans un autre paradis fiscal éventuellement). En effet, l’intégralité du coût de cette ouverture de compte pourra plus facilement être appréhendé. En particulier, il faut anticiper que les statuts de la société offshore devront peut-être être traduits pour permettre l’ouverture d’un compte offshore dans un paradis fiscal différent de celui choisi pour la société. Or cette traduction par un traducteur assermenté est couteuse.

Pour réduire les coûts de gestion d’un compte offshore, il est possible d’ouvrir un compte dans une banque internet, qui ne possède aucune agence, mais la banque en ligne choisie doit être connue et reconnue. Là encore, un conseiller possède peut-être davantage d’informations sur ce sujet.

Les kits d’aide à la création d’une société offshore distribués via internet contiennent des conseils pour ouvrir seul son compte à l’étranger. Ces kits n’ont pas été testés pour la rédaction de cet article. Tout visiteur qui souhaite indiquer le contenu de ces kits, les conseils donnés pour ouvrir un compte offshore, les paradis fiscaux recommandés pour l’ouverture d’un compte offshore, les banques conseillées... peut compléter cet article en intervenant sur son forum (en bas de page).

Coût ouverture compte à l’étranger

De la même façon que pour le coût de création d’une société offshore, le coût d’ouverture du compte bancaire d’une société offshore est variable suivant les paradis fiscaux. Cette différence explique notamment les différences de tarifs pour l’ouverture d’un compte dans un paradis fiscal entre un cabinet de conseil en sociétés offshores et un autre.

Pour l’ouverture d’un compte bancaire aux Seychelles, un tarif de 280 euros constitue un premier prix.

Pour l’ouverture d’un compte offshore en Lettonie, le prix est de 400 euros environ.

Généralement, les frais d’ouverture d’un compte offshore font partie du total des honoraires demandés par un intermédiaire pour créer une société offshore ainsi que pour ouvrir son compte bancaire.

Frais annuels compte bancaire offshore

Les frais annuels de gestion d’un compte offshore sont de 200 euros environ et ne constituent pas l’essentiel du coût de fonctionnement de ce compte.

En effet, bien plus que les frais fixes de gestion du compte offshore, c’est le coût bancaire des opérations effectuées durant l’année qui est à prendre en compte. Par exemple, les frais bancaires demandés par une banque en Lettonie (paradis fiscal reconnu pour ses frais bancaires modérés) s’élèvent à :
- 25 euros par les virements sortants (aucun frais pour les virements entrants),
- 2% des retraits effectués en espèces.
Ces frais sont divisés par deux si le solde du compte bancaire reste supérieur à 10.000 euros.

Par ailleurs, un solde minimum du compte offshore est parfois fixé à l’ouverture du compte, or ce solde peut être significatif, dans les banques suisses en particulier (solde minimum de l’ordre de 5.000 à 10.000 euros).

Enfin, lors de l’ouverture d’un compte bancaire dans une monnaie étrangère, il faut anticiper les frais de conversion des devises.



Plan du site | Contact | Mentions légales