Création société offshore

Création d’une société onshore

Créer une société onshore, c’est créer une filiale dans un pays où la fiscalité est plus avantageuse que dans le pays d’origine de la société mère.

La différence entre une offshore et une onshore c’est qu’aucune activité dans le paradis fiscal de l’offshore ne doit être constatée, alors qu’une onshore est créée pour justement organiser une activité économique réelle. Ainsi, une société onshore immatriculée en Angleterre ou à Malte gèrera l’activité économique européenne d’une société mère étrangère.

L’avantage d’une onshore est donc de permettre de choisir le pays dans lequel seront imposés les bénéfices de son activité. En fonction de leur taux d’impôt sur les sociétés notamment, des pays à fiscalité avantageuse retiennent alors l’attention.

De plus, en fonction des prix de transfert pratiqués, les échanges entre la société onshore et l’entreprise française (le cas qui nous intéresse) permettront de limiter l’impôt sur les sociétés en France pour le déplacer vers la société onshore. C’est essentiellement cette pratique qui explique les milliers de milliards de dollars qui transitent par les paradis fiscaux.

LIENS COMMERCIAUX

ARTICLES

Définition d’une société onshore

La création d’une société onshore a le même but que la création d’une société offshore : profiter d’une fiscalité avantageuse.

 > suite

Société onshore et prix de transfert

Une société onshore est créée non pas dans un paradis fiscal mais dans un pays où la fiscalité est toujours plus avantageuse qu’en France. Cette société onshore intervient dans des opérations économiques réalisées avec une société française et capte ainsi une partie du bénéfice de cette société soumise à l’impôt en France.

 > suite

Dans quel pays créer une société onshore

Dans quel paradis fiscal créer une société offshore totalement exonérée d’impôt ou une société onshore bénéficiant d’un taux d’impôt sur les sociétés limité.

 > suite
Plan du site | Contact | Mentions légales