Création société offshore
FAUT-IL CREER UNE SOCIETE OFFSHORE ?

La création d'une société offshore demande d'une part l'immatriculation d'une entreprise dans un paradis fiscal puis l'ouverture d'un compte bancaire à l'étranger.
L'objectif poursuivi est généralement la défiscalisation de revenus professionnels. Aussi, il est indispensable de comprendre les démarches de constitution d'une "limited company" (Ltd) par exemple et d'ouverture d'un compte numéroté, ainsi que les conséquences juridiques et fiscales de cette décision, avant de choisir éventuellement cette solution pour défiscaliser ses revenus.

En effet, il est toujours possible de créer une société en France et d'opter pour l'impôt sur les sociétés, option fiscale qui peut également être utlisée pour limiter l'imposition de ses revenus professionnels dès lors que l'on bénéficie du taux réduit d'imposition. Les modalités d'imposition à l'IS et l'optimisation fiscale qui en découle constituent une rubrique de notre site associé d'aide à la création d'une société : aide-creation-entreprise.info. De la même façon, le statut d'auto-entrepreneur est une solution simple de créer une entreprise tout en limitant le montant de ses cotisations sociales, et il existe des aides financières incitatives pour les chercheurs d'emploi qui souhaitent lancer une activité. Le portage salarial permet quant à lui de s'assurer d'allocations chômage au terme de ses missions.

NOS DOSSIERS

Le recours à l'offshoring sans véritable délocalisation de son activité n'est donc qu'une option parmi d'autres, à étudier avec beaucoup d'attention.
Ce site sur les paradis fiscaux s'organise autour des thèmes suivants :

La définition d'une société offshore, d'un paradis fiscal et d'un compte offshore, les formalités de création d'une entreprise et d'un compte bancaire dans un paradis fiscal.

Des exemples de montages juridiques pour mettre en valeur les activités qui sont compatibles avec une facturation de services ou de marchandises depuis l'étranger.


Le détail du coût total d'une offshore, comprenant en plus du coût juridique imposé par les démarches de constitution le coût annuel de renouvellement et de gestion.

La fiscalité applicable aux bénéfices réalisés dans un paradis fiscal, ainsi que la fiscalité française de ces revenus lors du rappatriement en France des fonds correspondants.


Les moyens de récupérer la trésorerie d'une entreprise offshore (de son compte ouvert à l'étranger plus exactement) ou d'utiliser cette trésorerie pour investir en France.

Les risques fiscaux pris par l'entrepreneur dont l'intégralité des revenus de son activité réalisée en France ne sont pas soumis à l'impôt sur le revenu et aux cotisations sociales.



ETUDIER LA CREATION D'UNE OFFSHORE

Notre objectif est donc autant de donner de l'information sur les paradis fiscaux que d'expliquer les risques liés à l'ouverture d'une filiale à l'étranger dans le seul but de diminuer ses prélèvements obligatoires. Sur notre blog, accessible depuis le menu situé en haut de page, nous insistons sur la coopération internationale qui vise à traquer l'évasion fiscale.Toutes nos informations peuvent être complétées par le biais des forums situés en bas de chaque page du site qui laissent toute liberté à nos visiteurs (cabinet de conseils et propriétaire d'une société immatriculée à l'étranger) de compléter les informations données. Les auteurs de ces messages restent évidemment anonymes.

Créer une offshore exige d'accomplir des formalités déclaratives dans un paradis fiscal et souvent de chosir des prête-noms pour gérer légalement son entreprise. En conséquence, il est conseillé d'avoir recours à un cabinet de conseils pour étudier le montage juridique envisagé et gérer les formalités de création d'une société à l'étranger et ouvrir son compte bancaire.

Les professionnels ou entrepreneurs qui utilisent les sociétés offshores sont invités à apporter leurs connaissances sur ce sujet (via nos forums ou le formulaire contact). De notre côté, les paradis fiscaux représentent plutôt une curiosité dans notre étude des différents statuts juridiques qui s'offrent aux porteurs d'un projet professionnel, même si le contenu de nos articles s'évertue à être le plus concret possible grâce aux informations collectées dans des ouvrages et auprès de cabinets de conseils spécialisés.
Plan du site | Contact | Partenaires | Mentions légales